Carte 10 QUIMPER Blason 5

 

Quimper

 

La ville est le chef-lieu du département du Finistère, le siège du conseil général du département, ainsi que des deux cantons qui la composent. Elle est également la capitale traditionnelle de la Cornouaille, du Pays Glazik et du Pays de Cornouaille qui compte 331 300 habitants en 2009, le siège de l'intercommunalité de Quimper Communauté qui compte 87 403 habitants en 2013, le siège de l'arrondissement de Quimper et enfin le siège dudiocèse de Quimper et Léon.

Autrefois très réduit, son territoire communal a été très agrandi à compter du 1er janvier 1960 par l'annexion des trois communes limitrophes de Kerfeunteun (3 216 hectares), Ergué-Armel (3 356 ha) et Penhars (1 502 ha). La commune de Quimper, avant 1960, couvrait 192 hectares, ce qui en faisait le moins vaste chef-lieu de département français.

Elle est la 77e commune de France, la 3e de la région Bretagne (après Rennes etBrest) et la 2e du Finistère en termes de population. Son unité urbaine est de 79 067 habitants en 2010 et son aire urbaine est de 124 621 habitants en 2010 soit la 2e aire urbaine après celle de Brest. La ville est traversée par quatre cours d'eau : l'Odet et ses trois principaux affluents, le Steïr, le Frout et le Jet.

La ville est classée ville d'art et d'histoire, elle a aussi obtenu deux autres récompenses, celle de l'obtention de quatre fleurs au concours des villes et villages fleuris6 et de la note par le label des villes Internet.

Selon une étude réalisée en 2005, Quimper se classait en 22e position des villes françaises où il faisait bon vivre. Deux autres études publiées en 2012 montrent que Quimper est la 13e commune la moins pauvre de France et qu'elle est la 3e agglomération comprise entre 70 000 et 100 000 habitants où il fait bon innover.

Ses habitants, au nombre de 63 532 en 2013, se nomment les Quimpérois et Quimpéroises.

http://www.quimper.bzh/

14 enseignes

page 2